9 mois, 9 jours

Le temps revient…

« On ne va jamais aussi loin que lorsque l’on ne sait pas où l’on va. » Antoine Rivard

Depuis très longtemps, les fondements de notre société mondiale fonctionnent exclusivement sur des principes patriarcaux. Ces principes – associés au mental qui oublie la véritable nature humaine, les capacités et le but de l'Âme – ont finalement créé un monde entièrement motivé par le contrôle (le pouvoir sur les autres), la séparation et la peur.

Il est temps pour nous, femmes ET hommes, de nous reconnecter à notre pouvoir inné, à notre énergie fondamentale. C’est par peur et par honte de cette puissance dans ce monde d’ego que le féminin sacré a été soumis, dissimulé, diminué et dénigré.

Cet atelier a comme but de vous donner des outils pour rester bien vivants en vous. Ils s’adressent à tout adulte désireux de mieux se connaître, en recherche de lui-même (quelle qu’en soit la raison) et/ou se trouvant à la croisée de différents chemins sans pouvoir poser un choix éclairé, etc…

Ces ateliers s’adressent donc aux femmes, bien sûr, mais pas uniquement.

Les hommes ont aussi l’envie de découvrir cet aspect du féminin, pour mieux le connaître au-delà des schémas établis que la société leur a transmis à travers l’éducation. Sans perdre leur masculinité, eux aussi ont envie de s’approprier cette part d’eux-mêmes qu’ils connaissent mal. Ils ont aussi besoin de comprendre ce qu’il se passe quand se réveille cette puissance lumineuse qui nous pousse vers des changements profonds, vers la reprise de notre liberté intérieure.

Souvent, face à l’émergence de cette nature inconnue, nous nous sentons désorientés, en perte de repères. Or, il ne faut pas sous-estimer le soutien mutuel entre le féminin et le masculin. Nous sommes chacun une aide précieuse pour l’autre, tant dans nos refus, dans nos objections que dans le partage de nos points de vue ou dans l’accompagnement de notre transformation.

Ce cycle d’ateliers est donc un cheminement, un peu comme un mode d’emploi, qui invite les participants à retrouver leur centre vital, à vivre plus à partir de leur intuition et de leurs sensations.

Le féminin sauvage et sacré

« La toute première étape pour aller quelque part, c’est de décider maintenant que vous n’allez pas rester là où vous êtes. » Auteur Inconnu

Aujourd’hui, nous sommes face à un grand dilemme. Qu’est-ce qui peut nous soutenir quand toutes les structures extérieures s’effondrent ?

Nous devons développer notre structure interne, notre propre soutien intérieur. Pour y arriver, il est impératif de commencer par chercher en nous notre féminin sacré, la base de notre créativité et de notre intuition.

En effet, les limitations que nous posons à notre féminin sauvage sont autant de réductions de notre propension à nous développer en harmonie avec qui nous sommes vraiment. Or, c'est là, au cœur de votre essence de vie, que le féminin sauvage vous emmène… pour déterrer la détermination et la douceur, la persévérance et la patience, une clairvoyance et une force intérieure telle que vous déplacerez les montagnes de votre vie pour vivre votre rêve, au lieu de rêver votre vie!

Et même lorsque nous désespèrerons, lorsque nous pesterons, lorsque nous pleurerons, ou que nous trébucherons, nous rentrerons avec humilité dans le clan où seront pansées nos cicatrices... et nous nous relèverons... pour mieux continuer ou recommencer, sans jamais laisser tomber ! Se remettre en contact avec cette nature profonde, c’est reprendre notre force originelle en mains. En ces temps de peur et d’insécurité, nous en avons grand besoin ! Notre féminin sauvage est la source et la base d’où peut se (re-)dresser et jaillir notre verticalité, celle qui nous permet de nous propulser à l’extérieur et d’avancer, solidement ancrés, dans notre vie.

Et voyez-vous, lorsque nous sommes là, bien à l'intérieur de notre centre, le masculin sacré et sauvage est aussi à nos côtés ! Car, lorsque nous unifions féminin et masculin sacrés, nous redevenons les Créateurs Puissants que nous avons toujours été. Nous revenons dans cet espace où rien ne peut jamais nous blesser ou nous nuire en aucune façon.

Retrouver le féminin sauvage et sacré dans notre vie, c’est oser réaliser nos rêves oubliés dans les compromis et la tourmente de la vie quotidienne. C’est retrouver le chemin d’un autre monde, un monde parallèle, un monde que nous avons oublié…

De l’usage des contes

« Si tu ne prends pas le temps de créer la vie que tu désires, tu seras forcé de passer beaucoup de temps à vivre une vie dont tu ne veux pas. » Kevin Ngo

Inconscients mais bien agissants dans notre psyché, les contes viennent toucher l’âme qui nous conduit - bon gré mal gré - vers notre nature oubliée de nos éducations formatées par les besoins de la société.

Or le conte parle directement à notre inconscient par la symbolique de transformation qu’il porte en lui. Et comme le cerveau ne fait aucune différence entre langage symbolique, virtuel, imaginaire ou réel, nous pouvons ainsi l’atteindre en douceur, tout en effectuant de profondes transformations dans notre réalité. Ainsi en utilisant leur langage symbolique, nous offrons la possibilité à l’inconscient de nous ouvrir les portes jusque-là barricadées, derrière lesquelles se meurent des trésors de notre âme à réaliser. Une fois les portes ouvertes, l’évacuation passe dans l’action d’une réalisation concrète et artistique totalement intuitive. Ainsi l’émotion peut être contenue dans la réalisation artistique sans déborder l’être humain par la récupération du mental qui nous guette, pour nous replonger dans nos doutes, nos peurs et notre immobilisme. Nous lui répondrons alors « non, pas maintenant » ou « non, non » comme on le ferait avec un enfant, avec la plus grande compassion, pleine de douceur et de bienveillance.

Outre la lecture collective des contes, l’intégration de ce langage symbolique se fera en développant notre créativité par des activités très concrètes (mouvements, sons, mandalas, écritures, dessins, réalisations concrètes de créations personnelles, visualisation, …) Nous utiliserons donc une diversité d’outils avec lesquels vous repartirez afin de les répéter à chaque fois que cela vous sera nécessaire.